Procédé Diasec

COMMENT SONT FABRIQUÉES LES PHOTOS

1. Prises de vues

Toutes les photos exposées ont été réalisées à partir d’un appareil argentique NIKON EF 301 (24 x 36) sur du film KODAK ou FUJI en 100 ou 200 asa jusqu’en 2010 puis un appareil numérique NIKON D3S.

2. Tirage sur papier

En laboratoire professionnel, le négatif (pour l’argentique) est numérisé (devient un numérique) en 150 Mo afin d’obtenir une très grande qualité d’impression.
Les photos sont tirées en format 40 x 50 ; elles peuvent être légèrement recadrées, corrigées d’éventuelles imperfections et retravaillées sur les contrastes et couleurs si besoin.
Le tirage est fait sur du papier super brillant.

3. Encadrement

Le DIASEC est le montage sur résine acrylique d’une image. Ce procédé s’est généralisé pour la présentation de photographies artistiques et publicitaires.
Le document est collé par sa face image contre une plaque de méthacrylate transparente (épaisseur 3mm) et anti-UV.
Une plaque d’aluminium est collée au verso du document pour le protéger.

DIASEC

Avantages du Diasec :

  • L’adhérence est réalisée sans colle par la réaction chimique entre deux composants liquides.
  • Le système de collage Diasec est totalement dépourvu de poussières, de bulles d’air et d’éventuelles traces de colle.
  • Le contraste des couleurs est accentué et le document original acquiert une nouvelle profondeur.
  • Les fins détails sont mieux mis en valeur, principalement dans les parties sombres.
  • Le plexi protège à 99,7% contre les rayons UV, l’image ne se décolore pas à la lumière.

Les encadrements ont un format 80×120 et 120×180.

TIRAGES

Photographies numérotées : 8 tirages + 1 épreuve d’artiste